2700 emplois menacées de délocalisation selon l’UIPP

Le conseil constitutionnel a jugé conforme à la constitution l’article 83 de la loi Egalim interdisant la production sur le sol national de produits phytopharmaceutiques non homologués en France et destinés à l’exportation.

« En prenant une telle décision, le conseil constitutionnel fragilise l’équilibre économique des sites de production français » s’inquiète l’UIPP qui annonce étudier les voies juridiques possibles afin de préserver les 2700 emplois qu’elle estime menacés de délocalisation.